Apprendre à trier ses déchets

Apprendre à trier ses déchets

C’est le 4e de nos 52 gestes cette année.

En savoir plus sur nos 52 gestes.

Et qui dit proposer un geste dit : le faire avec vous autres!! :D


Alors j’ai passé une semaine à m’informer sur le sujet, à lire toutes les publications de Tricentris sur un an pour connaître les bonnes pratiques de recyclage. J’ai aussi lu sur le compost, sur les écocentres, sur plusieurs programmes de RECYC-QUÉBEC. Je me sens véritablement plus outillée! 


Et je pense que je peux vous aider à vous retrouver. 💚


J’ai donc répertorié les grandes informations essentielles ici, dans un même article de blogue, pour qu’à la fin de cet article (donc en quoi… 5-10 minutes de lecture? 😬), on comprenne une bonne fois pour toutes où mettre nos déchets et qu'on devienne tous et toutes suuuuuuper bon(ne)s en tri à la source!


Parce que c'est aussi ça Bateau bateau : on est là pour faciliter les choses en matière d'actions environnementales! Et pas juste quand on se mouche ou quand on va aux toilettes.

La hiérarchie des 3RV-E

Selon le site du Ministère de l’Environnement, de la Lutte contre les changements climatiques, de la Faune et des Parcs, c’est la hiérarchie des actions à privilégier pour une saine gestion des matières résiduelles.


3RV-E : Il y a trois mots qui commencent par R, un V (mais en fait, il y a deux catégories dans le V). C’est peut-être pour ça le tiret? Sinon, c’est pour séparer le E parce qu’on l’aime moins. C’est une hiérarchie, alors on préfère toujours les plus petits chiffres : 

1. Réduction à la source : refuser, ne pas consommer un déchet.
2. Réemploi : réutiliser un déchet ou en faire un autre produit ou lui donner un usage différent.
3. Recyclage : transformer complètement un déchet (déchiqueter, faire fondre) pour en faire un nouveau produit.
4. Valorisation des matières ou énergétique : destruction d'un déchet dans le but de lui donner une dernière vie utile (ex. compost ou incinération pour de l’énergie).
5. Élimination : c’est le dernier recours. C’est un déchet perdu à vie.


Pourquoi on tri nos déchets? Pour ne pas que tout se ramasse dans le 5! Parce que certaines matières peuvent être réemployées, recyclées ou valorisées avant d'en venir à une élimination finale.


C'est donc pour ça qu'on met les matières recyclables dans le bac de récupération, les matières organiques dans le bac brun, qu'on donne nos petits objets dans les centres de dons pour leur offrir une 2e vie et qu'on rapporte une foule de gros objets qu'on sait pas trop où jeter dans les écocentres.

Le bac de récup'

Qu'est-ce qu'on peut mettre dans le bac vert, bleu (ou gris-vert)? Il suffit de se poser ces questions : 

C’est un contenant?

OU

C’est un emballage?

OU

C’est un imprimé?

Si on répond OUI à l'une des questions : on regarde la matière!


Le plastique, le carton, le papier, le verre et le métal vont généralement dans le bac. 

Mais il y a plusieurs exceptions! Et on doit les connaître pour ne pas faire de gaffes du bac.


On va commencer par le plus difficile : 

LE PLASTIQUE

Plastique rigide

Salut mobius! 👋 C’est le nom de ce symbole là : ♻️

On le retrouve sur les contenants en plastique rigide avec un chiffre ou des lettres dedans; ça sert à identifier le type de plastique :


1 ♻️ PETE (ex. bouteille d'eau ou de boisson gazeuses, barquette à petits fruits)

Recyclabilité : bonne ✅


2 ♻️ PEHD (ex. bidon de lave-glace ou de lessive, pot de crème glacée, bouteille de shampoing)

Recyclabilité : bonne ✅

3 ♻️ PVC (ex. emballage de drap ou de rideau de douche, bouteilles d’huile végétale, pis tsé l’emballage qui contient des ciseaux et que ça prend des ciseaux pour l’ouvrir)

Recyclabilité : faible 👎


4 ♻️ PEBD ou LDPE (ex. tube de crème, sac d’épicerie à usage unique, polymailers d’expédition)

Recyclabilité : faible 👎


5 ♻️ PP plastique alimentaire (ex. pot de yogourt ou margarine, contenant transparent pour met préparé, couvercle)

Recyclabilité : bonne ✅


7 ♻️ Autres (ex. PLA et les verres en plastique dits biodégradables ou oxodégradables)

Recyclabilité : très faible 👎


Manque un chiffre hein? Voyons, je sais pas compter!?


C’est parce que les plastiques rigides 1-2-3-4-5-7 sont acceptés dans les bacs à la maison, mais pas le 6 ♻️ Polystyrène (ex. barquette de viande, vaisselle jetable en plastique, gobelet à café). 5-6 villes et MRC au Québec l’acceptent dans le bac seulement et certains écocentres les acceptent aussi, mais pas tous. Dans ces cas, il faut savoir qu'il n'est pas recyclé mais subit une valorisation énergétique. Pour se rappeler du chiffre maudit, on se rappelle que c’est le chiffre du diable 666. 😈


Prochainement (mais on ne sait pas trop quand), le 3 ♻️ et le 7 ♻️ ne seront plus acceptés dans le bac non plus. Et le 4 ♻️, c’est pas top top vu sa faible recyclabilité. Donc bref, pour faire ça plus simple, à partir d’aujourd’hui, on s'est dit qu'on pourrait juste se rappeler de trois chiffres : 1 ♻️ - 2 ♻️ - 5 ♻️.


Ça peut être 521 aussi, si c’est plus facile à se rappeler. Ou 152 ou 215 ou 512 ou 251. Bref, on prend la combinaison de son choix et on fait maintenant des choix selon cette combinaison.


On évite les emballages qui ne sont pas en 1-2-5 quand on va à l’épicerie. En d'autres mots, si on a le choix entre un emballage qui a le chiffre 5 ♻️ ou un autre avec le chiffre 3 ♻️, on prend celui avec le 5 ♻️! Parce que le 3 ne fait pas partie de notre combinaison magique à trois chiffres.

Plastique souple

Pour le plastique souple, la règle est super méga claire :

EST-CE QUE ÇA S’ÉTIRE FACILEMENT? (comme du saran wrap ou un sac à pain)


👍 Si oui, ça va dans un sac à sacs. ✅

On enlève l’étiquette en papier s’il y en a une, on met les plastiques qui s’étirent dans un sac transparent et lorsqu’il est plein, on fait un nœud et hop! dans le bac!

👎 Si non, ça va aux poubelles 🗑

Et ce, même s’il y a un ♻️ dessus (peu importe le numéro), même si c’est écrit 100% recyclable ou même s’il est ben ben fin. On nous ment souvent sur les emballages!

Comme nous l’a partagé Tricentris ici sur Facebook

La suite de l’histoire du sac de patates dans le journal 24 heures

Comme les sacs du Dollorama.

Attention aussi aux programmes américains du genre How2recycle.info qui recycle du plastique qui ne s'étire pas! Ça ne va pas dans le bac à la maison!! Il faut leur rapporter. Et il n'y a pas vraiment d'acheteurs ou de débouchés pour ça, alors est-ce vraiment recyclé? On ne sait pas. 🤷‍♀️
Pareil pour les programmes de TerraCycle qui récupère magiquement plein de plastique soupe qui ne s'étire pas (comme les emballages de bonbons d'Halloween), mais qui n'est pas super transparent par rapport à ses débouchés et qui fait donc PEUT-ÊTRE de l'argent sur le dos du wishcycling?


Bref, un emballage souple qui ne s’étire pas, ça va aux poubelles.


On voit un mobius sur un jouet en plastique? Sur un bidet portable? Sur un fer à repasser? Faut se méfier. Ça ne va pas dans le bac, parce que ce n’est pas un contenant! ;)

LE CARTON & PAPIER

👍 Les boîtes, le papier et les imprimés, c'est recyclable!

Journaux, magazines, circulaires sorties de leur sac et catalogue IKEA/Uline;

Enveloppes;

Sacs en papier;

Boîtes de carton pliées;

Boîtes d’œuf;

Boîte de pizz légèrement souillée;

Pots de crème glacée, gobelets à café et à boissons gazeuses (oui oui! ça se recycle dans la majorité des régions);

Tetrapack et boîtes de jus/lait (oui oui! ça marche aussi);

Les papiers d’impôts datant d’avant 2017 déchiquetés et mis dans un sac transparent étirable.

GO DANS LE BAC! ✅


👎 Attention! Y’a des contextes où le papier/carton ne va pas dans le bac à recyclage :

Papier ou carton ultra souillé, genre imbibé de gras;
Papier parchemin;

Papier ciré;
Photos;

Autocollants;

Enveloppe à bulles (parce qu'on ne réussit pas à séparer le plastique);

Pailles en carton, attaches à pain en carton (trop petit, risque de se perdre dans le centre de tri, vaut mieux les mettre au compost);

Bricolage avec 2 pouces épais de gouache.

ÇA NE VA PAS DANS LE BAC DE RÉCUP ❌

LE VERRE

👍 Les contenants en verre sont recyclables et recyclés ici au Québec.

Pots de verre, pots Mason; 

Bouteilles.

GO DANS LE BAC! ✅


Idéalement, on réutilise les pots de verre pour d'autres usages ou on rapporte nos bouteilles consignées pour du réemploi au lieu de les recycler (le réemploi est bien mieux pour la planète!).


👎 Attention! Y’a des contextes où le verre (ou on pourrait dire la vitre) ne va pas dans le bac à recyclage :

Verre dans lequel on boit;
Assiette;
Fenêtre, porte-patio;

Miroir;

ÇA NE VA PAS DANS LE BAC DE RÉCUP ❌ Parce que c'est fait d'un autre type de verre.

LE MÉTAL

Métal rigide

👍 Les contenants en métal sont recyclables à l'infini!

Couvercles;

Cannes de conserve;

Canettes*.

GO DANS LE BAC! ✅

*On peut aussi rapporter les canettes consignées dans les épiceries ou les donner à un organisme de sa région ou à quelqu’un qui les ramasse (ex. projet Mise de fonds).


👎 Du reste, y’a bien des chances que ce ne soit pas un contenant, alors ça ne va pas dans le bac mais plutôt à l'écocentre.

Métal souple

Mais comment savoir si « c’te patente là » (insérer un emballage qui a un look métallisé de son choix), c’est de l’aluminium?


C’est simple : on fait une boule avec et on ouvre notre main.


🩸 Si elle est en sang, on a peut-être serré trop fort... ou utilisé des couteaux, qui ne sont ni un contenant, ni un emballage alors ça va à la poubelle (ou peut-être dans certains écocentres, mais jamais dans le bac).


👍 Si la boule reste en boule dans notre main quand on l’ouvre, GO DANS LE BAC! ✅


👎 Si la boule « spring » et ne reste pas en belle boule, c’est du plastique argenté.

Comme l’intérieur des sacs de chips ou comme le papier cadeau métallique qui est ben ben beau mais qu’il ne faut jamais jamais acheter. J'en ai parlé plus haut dans la section plastique souple : Plastique qui ne s’étire pas = poubelle. ❌

NETTOYER OU NE PAS NETTOYER SES CONTENANTS?

On n'a pas besoin de nettoyer à fond nos contenants avant de les mettre au bac.


Il suffit de les vider.


On peut les rincer sommairement avec un fond d'eau de vaisselle, mais pas besoin d'utiliser 3 gallons d'eau pour rincer à fond un pot. Le pot de beurre de peanut, on le vide avec une spatule pis c'est ben parfait! L'assiette à tarte, le plat en aluminium ou le papier d'aluminium, même chose : on retire les résidus de bouffe, on fait une semi-boule avec pour emprisonner le croûté-calciné. Et hop! dans le bac! ✅

NIVEAU EXPERT(E) DU BAC

Ce n'est pas obligatoire, mais quand on a le temps de le faire, on enlève les papiers/plastiques des contenants avant de les mettre au bac. 


Par exemple, pour les cartons ou les papiers avec une fenêtre en plastique (le sac à pain avec une fenêtre, la boîte de viennoiseries avec une fenêtre, l’enveloppe avec une fenêtre, l'infâme boîte de mouchoirs et son plastique... si on n'est pas encore converti(e) aux doux mouchoirs Bateau bateau), on enlève le plastique avant de les mettre au bac.


Si on croise un plastique non étirable enveloppé sur un plastique rigide (ex. yogourt à boire), on l’enlève et on le jette aux poubelles avant de mettre le plastique rigide au bac.


On peut même donner une deuxième vie au papier (non-autocollant et qui se déchire facilement) qui entoure un contenant si on les sépare (ex. canne de conserve). Les deux iront dans le bac.

Le bac brun

Si vous avez une collecte de matières organiques dans votre ville/quartier, vous avez vraiment de la chance et vous devriez en profiter!


Les matières organiques mises à la poubelle sont un véritable problème. D’abord, elles constituent environ 60 % des 5,8  millions de tonnes de matières résiduelles éliminées chaque année au Québec (source). C’est ÉNORME. 


Et ensuite, lorsque des résidus alimentaires sont emmenés dans les sites d’enfouissement, ils n’ont pas d’air et sont tellement compactés qu’ils se décomposent beaucoup plus lentement et émettent du méthane, un gaz à effet de serre plus nocif que le CO2.


Qu'est-ce qu'on peut mettre dans le bac brun? Il suffit de se poser ces questions : 

Ça se mange (se mangeait/s'est mangé)?

OU

C’est en papier ou en carton souillé ou mouillé?

Si on répond OUI à l'une des questions : ça va dans le bac brun! ✅


👍 Concrètement, ça inclut les :
Résidus de fruits, de légumes, de café
Os, gras, carapaces et résidus de viande, de poisson et de fruits de mer
Restes de plats et aliments périmés
Papiers souillés ou mouillés


Pour les résidus verts (feuilles, herbe coupée… mais pas de branches ni de plantes envahissantes), il faut vérifier si sa ville les collecte dans le même bac ou si c’est collecté à part. Mais ça va dans le bac brun!


Et si on veut aller plus loin (papier parchemin, cendres, liège, cheveux, poils ou cacas d’animaux…) il y a des exceptions régionales. Il faut voir avec sa municipalité si c’est accepté dans le bac brun ou non.


👎 Pour ce qui est des sacs compostables, ON ÉVITE DE LES METTRE DANS LE BAC ❌. 

Plusieurs lieux de compostage au Québec ne sont pas autorisés à recevoir des résidus alimentaires en sacs de plastique, même dans des sacs compostables certifiés. Il faut donc vérifier et être certain(e) qu'ils sont acceptés.


Même quand c'est accepté, on les évite. Pourquoi? Parce qu'il faut être un(e) pro du bac brun pour être 100% certain(e) que ça va dans le bac brun! En effet, les gens les confondent souvent avec les sacs biodégradables ou oxo biodégradables qui ne vont JAMAIS dans aucun bac. Certains sacs ont aussi parfois des inscriptions trompeuses comme « dégradable, 100% biodégradable, naturel ou bon pour l’environnement ». Ça ne va pas dans le bac brun non plus. 

Les seuls qui sont véritablement compostables dans les installations qui peuvent les accepter sont les sacs certifiés par le Bureau de normalisation du Québec (BNQ). Pour en savoir plus sur l'utilisation des sacs, visitez le site de RECYC-QUÉBEC.


Donc bref, beaucoup d'exceptions régionales! Mais on peut quand même être sûr(e) d'une chose, tout ce qui rentre dans les deux questions de base = ça fonctionne.

Le centre de dons

Qu'est-ce qu'on peut apporter dans un centre de don? Il suffit de se poser ces questions : 

C'est un vêtement qui peut encore être porté?

OU

C'est un objet en bon état?

OU

C'est un meuble toujours solide?

Si on répond OUI à l'une des questions : on peut apporter nos articles dans un centre de don.


👍 Les friperies comme Renaissance ou L’Armée du salut récupèrent les petits objets toujours fonctionnels, les jouets, les vêtements, la vaisselle. Il existe des friperies plus spécialisées aussi (ex. articles pour les jeunes enfants seulement, vêtements et accessoires vintage). D’autres lieux comme Estrie Aide, EcoDepot Montréal ou Écoscéno récupèrent même des meubles, des décors de théâtre...


On peut aussi donner le tout dans des groupes de dons sur Facebook (As-tu ça? / Veux-tu ça?).


Oh! Pis si c'est une auto, on peut la donner à un organisme environnemental : Auto pour l'environnement


Et si jamais on veut de l’argent en retour de nos choses, il existe Marketplace, Kijiji...


👎 Si c'est en très mauvais état (genre, on ne le donnerait même pas à un ami), vaut mieux l'apporter à l'écocentre ou essayer de le donner sur Facebook (en étant clair(e) sur les problèmes de l'objet). On sait jamais, peut-être que ça peut servir à quelqu'un quand même ou peut-être que quelqu'un pourra le réparer!

L'écocentre

Quoi apporter à l’écocentre? Il suffit de se poser ces questions : 

C'est un appareil électronique? (ex. serpuariens)

OU

C'est un matériau de construction? (ex. bois, métal, pierre, brique)

OU

C'est un résidu domestique dangereux? (ex. peinture, solvant, aérosol)

OU

C'est un résidu vert? (ex. branches, souche)

OU

C'est un encombrant? (ex. meuble, matelas, électroménager)

Les écocentres prennent pas mal de stock! 


Il faut valider certaines exceptions : certains acceptent aussi les pneus, piles, ampoules, bonbonnes de propane, cartouches d’encre, huile à friture, vieux chaudrons, téléphones, carcasses d'auto, batteries d’auto....

L'enfouissement

Qu'est-ce qu'on met aux poubelles?

Y’a pas vraiment de questions à se poser. C’est tout le reste. Littéralement.


On remarque que ce qu’il reste, ce sont SURTOUT des emballages en plastique ou des cossins... ça pis ben de la poussière (de sécheuse ou d'aspirateur)! Sinon, on y trouve aussi des autocollants/étiquettes, des vêtements beaucoup trop usés pour être donnés, des bricolages 3D (en macaronis genre) et des objets cassés.

En conclusion

C'est toujours une bonne idée de regarder sa poubelle... De regarder ce qu'on jette le plus et de voir si on peut réduire ça. 


Après, c'est toujours une bonne idée de regarder son bac à recyclage... De regarder ce qu'on jette le plus et de voir si on peut réduire ça, de prioriser le réemploi ou nos 3 chiffres, de faire attention au wishcycling aussi (ça c'est quand on n'écoute pas les règles de base, pis qu'on met plein d'affaires au recyclage en se disant que ça va sûrement être recyclé)!

Ensuite, c'est toujours une bonne idée de regarder son bac à compost... De voir s'il est la scène de gaspillage alimentaire.


Finalement, le mieux est de réduire à la source.

Est-ce que j’en ai vraiment besoin?
Est-ce que j'ai vraiment besoin de ce cossin en plastique? Est-ce que j'ai vraiment besoin d'autant de céleris cette semaine (on va tout le manger pour vrai)? Est-ce que j'ai vraiment besoin de cette marque qui vient dans ce plastique qui ne se recycle pas tant (ou je peux en essayer une autre avec un emballage plus respectueux de l'environnement)?


En d'autres mots, en attendant que les entreprises se responsabilisent un peu plus et que des lois qui ont du mordant arrivent au Québec pour interdire les emballages de plastiques qui ne sont pas ou peu recyclables, il nous reste… NOS CHOIX.


Lorsqu’on fait un achat, regardons son emballage et pensons à ce qu'il deviendra à la fin de sa vie.

Et vous?

Est-ce que vous vous sentez maintenant prêt(e)s à mieux trier vos déchets?


C’est beaucoup d’information, mais revenez-y au besoin!
Oui il existe l'application Ça va où? mais elle n'est pas encore 100% fiable (il y a plusieurs erreurs dedans) et elle manque d'explications.
Si vous avez des questions pour ce qui va dans le bac de récupération, demandez plutôt à Tricentris!
Du reste, y'a pas mal de ressources sur le site de RECYC-QUÉBEC. Sinon, il y a toujours Google/Ecosia.

par M.eve

« On est tous dans le même bateau » alors parlons-en de ce bateau-là! J'aime me questionner, m'informer, réfléchir et tester un paquet d'affaires aussi! L'écriture a toujours été mon fort, alors quand j'ai du temps devant moi, j'aime vous partager ce que j'apprends, parler en toute transparence de mes produits ou de mon entreprise, donner mon avis sur ce que j'ai testé ou vous parler des choses que j'ai constaté par rapport à ces grands sujets environnementaux qui nous concernent tous.

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas visible. Les champs marqués sont obligatoires *