Les blocages psychologiques

Les blocages psychologiques

Lorsque je vais dans des salons ou des marchés qui ne sont pas « zéro déchet », j’ai droit quelques fois à des regards dégoûtés par mes mouchoirs. (Je n’ai pas encore fait de marchés avec le papier de toilette, mais j’ai très hâte de voir les réactions!)

La plupart du temps, les gens sont courtois et ne le montrent pas. Ils disent un truc comme « Oh! Je ne suis pas rendu-e là » et passent leur chemin. Quelques-uns – ils sont rares, mais ça arrive – te le montrent en pleine face : un beau froncement de sourcils, des fois la langue qui tire, d’autres qui font non non non de la tête accompagné des mots « non! non! non! » pour plus d’emphase.

Ça m’a toujours amusée.

C’est vrai! J’adore voir les blocages psychologiques des gens et je les vois comme un superbe défi pour les délier et planter des graines dans la tête des plus curieux.

Mais bon, pour délier des blocages, il faut d’abord comprendre où ils sont!

Qu’est-ce qui écœure?

Dans les phrases « ark » ou « j’suis pas rendu-e là »… ça sous-entend quelque chose de dégueulasse. Mais quoi?

Le fait qu’on se mouche?

Ouain, bon, ça, on ne pourra pas s’en empêcher. Je comprends que les fluides, c’est tabou à la base et personne n’aime ça se moucher… mais on s’entend que c’est mieux de se moucher dans quelque chose que de souffler par terre?

Le fait de se moucher dans du tissu?

Je ne crois pas que ce soit la matière dans laquelle on se mouche qui pose problème, parce qu’on se mouche dans du papier et on n’a aucun problème avec ça. Et dans les faits, il est très peu probable que les gens préfèrent se moucher dans du PAPIER raide et irritant, plutôt que dans un tissu excessivement doux et confortable.

Autrement, peut-être qu’il peut y avoir un blocage relié au jugement d’autrui? Quelqu’un nous voit nous moucher dans du tissu = Ark. Face de personne tel que décrite plus haut. On se fait juger, on se sent mal.

Ce qui est bien, c’est que c’est exactement pour éviter ce blocage que nos mouchoirs ressemblent à des mouchoirs jetables! Donc cette raison est réglée si on se procure des mouchoirs Bateau bateau.

Le fait de laver des mouchoirs?

Bingo! C’est la notion de réutilisation qui dégoûte les gens :

  • Pour certains, c’est de mettre du « sale » dans la laveuse.
  • Pour d’autres, c’est la peur que ça ne ressorte pas propre.

Bref, le blocage psychologique principal est intrinsèquement lié à l’électroménager.

Et pourtant, c’est fabuleux une laveuse!

J’ai une grande nouvelle pour vous! En 2021, il existe un électroménager qui s’appelle une laveuse. Elle est normalement disponible dans tous les foyers ou à proximité de ceux-ci et elle lave toutes les choses pour nous! Même plus besoin de frotter sur une planche ondulée. On met les choses sales dedans, on met du savon, on n’y touche plus et on les retrouve propres à la fin du cycle!

Non mais c’tu pas beau!!

Trève de niaiseries, votre laveuse lave.

Vous croyez qu’elle va où la saleté lorsqu’on lave des vêtements après avoir fait de la construction? Ou des guenilles après avoir lavé les fenêtres extérieures? Vous pensez que l’eau brune reste dans la laveuse et que votre laveuse va rester toute brune? C’est pas comme un seau là, ça fait plusieurs cycles et ça part dans le drain.

Et si jamais vos choses ne ressortent pas propres, ben relavez-les! Vous aviez peut-être simplement oublié le savon ou vous aviez trop chargé votre laveuse? (Ou peut-être que votre électroménager est désuet?)

Mais ce n’est clairement pas de la faute aux mouchoirs! Car eux se lavent très bien, et tous les gens qui les ont déjà lavés vont vous le dire.

Faire la job des compagnies de laveuses

Je trouve ça quand même incroyable que mon message, pour démocratiser les mouchoirs et les papiers de toilette lavables, c’est d’expliquer aux gens que leur laveuse est capable de laver. 

Il me semble que ça devrait être la job des compagnies de laveuses de faire ça? Dire aux gens que leurs produits fonctionnent bien et qu’il n’y a aucun problème à mettre de la morve pis des traces de caca dans leurs laveuses?

Moi, en plus de devoir dire que mes produits sont géniaux, je dois expliquer que les laveuses de tout le monde fonctionnent super bien, et lavent mes produits comme un charme.

Les autres blocages

Outre le fait que ça écœure, un blocage pourrait être relié à la corvée de lavage.

L’affaire ici à comprendre, c’est que ce n’est pas tant la corvée de lavage de mouchoirs qui prend plus de temps, c’est notre volonté à les plier.

En effet, les laver n’est pas plus compliqué car on fait déjà du lavage! On peut ajouter nos mouchoirs à n’importe quelle brassée. On l’a dit, ça va laver, que ce soit avec nos guenilles ou nos vêtements.

D’ailleurs, en toute honnêteté, j’ai moi-même eu longtemps un blocage psychologique à laver mes mouchoirs avec mon linge. Je faisais donc un « Pre-wash » des mouchoirs et j’ajoutais mon linge par la suite. Avec le temps, je me suis rendue compte que c’était pas pire que des bobettes alors j’ai laissé tombé le « Pre-wash ». Sinon, parfois, je les mets dans le « Pre-wash » des papiers de toilettes lavables, qui eux en ont encore besoin dans ma tête. 

Bref, comme vous voyez, des p’tits blocages de lavage quand on a accepté de les laver, ça se contourne.

Après, on les met dans la sécheuse et là encore, c’est facile. Ce qu’il reste comme tâche, c’est le pliage, comme tous vos vêtements, d’ailleurs. Le fait d’ajouter cette étape à votre vie a peut-être l’air d’une montagne, mais pour vrai, s’il y a une chose de facile à plier, ce sont des mouchoirs. Parlez-en à vos t-shirts.

Pis pas besoin de les entrelacer fancy si ça vous tente pas! Pliez ça en deux ou si ça vous tente même pas, mettez-les en tapon pas plié dans la boîte, ça marche aussi!

En conclusion

Comme vous pouvez le lire, avec les années, j’ai compris beaucoup de choses! En fait, j’ai toujours été à l’écoute des limites de chacun et j’ai toujours aussi voulu comprendre ce qui bloquait les gens par rapport à nos produits.

Pis, le jour où j’ai réalisé que je devais vendre le pouvoir lavant des laveuses, j’étais un peu sidérée. Mais après, je me suis dit : Bravo! T’as trouvé le nœud.

Ce qui est beau, c’est que tout le monde utilise déjà des laveuses. Je n’ai pas besoin de convaincre les gens d’acheter une laveuse pour se procurer des mouchoirs. Ça, c’est chose faite! Il ne reste plus qu’à rassurer les gens sur leur électro, et leur montrer tous les avantages qui surpassent les possibles désavantages, pour que tous privilégient le tissu au papier.

Et vous?

Qu’est-ce qui vous bloque/bloquait, vraiment? La peur du jugement? La corvée? Le fait de mettre quelque chose de sale dans votre laveuse ou la peur que ça ressorte sale?

 

Photo de couverture par OSPAN ALI sur Unsplash

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas visible. Les champs marqués sont obligatoires *