L’utilisation du terme zéro déchet

L’utilisation du terme zéro déchet

Lorsque je pense au Zéro Déchet, je pense à un mode de vie, une démarche, des habitudes zéro déchet, je pense aussi à un mouvement ou à l’idée de se lancer dans un défi ZD... On peut faire une épicerie zéro déchet, trouver des solutions zéro déchet dans notre vie.

Mais qu’en est-il du terme « zéro déchet » pour définir un produit?

Par exemple du papier de toilette zéro déchet, des sacs à collation zéro déchet, du savon zéro déchet.

C’est une question qui me tracasse depuis un certain temps. Je me la pose vraiment, surtout quand je vois qu’on vend des pailles zéro déchet (!)

Peut-être que je suis un peu trop puriste par rapport au terme? Mais en toute honnêteté, je trouve que c’est mal l’utiliser.

Lorsqu’on « est » zéro déchet, c’est parce qu’on ne fait pas de déchets.

Alors si on qualifie un produit de zéro déchet, ça voudrait donc dire qu’il ne produit pas de déchet. Pourtant, le produit en lui-même a requis des matières premières (causant des déchets) et est un déchet en soi; il aura une fin de vie utile et devra être remplacé. À moins de faire des sacs à partir d’une vieille taie d’oreiller? Là je pourrais concevoir un peu plus que mon sac est zéro déchet.

Et pourtant, on le voit souvent ce terme, pulluler dans les boutiques en ligne : 

« Achetez mes sacs à collation zéro déchet, mes tampons démaquillants zéro déchet, mon papier de toilette zéro déchet.. Venez, j’ai plein de produits zéro déchet à vous offrir! »

Et alors ça m’amène à me demander…

Pourquoi un sac à collation serait plus zéro déchet que de la vaisselle? 

Pourquoi du papier de toilette lavable serait plus zéro déchet qu’un vêtement?

On vend ces trucs zéro déchet, mais on ne vend pas des pots Mason zéro déchet, ou des pantalons zéro déchet!

Greenwashing?

Je ne sais pas… 

Il me semble que pour moi, le zéro déchet est plus un état qu’une chose

Mais peut-être qu’on est rendu là? Peut-être faut-il dénaturer le terme et le mettre partout pour en parler plus souvent? Pour éveiller tout le monde au zéro déchet?

On l’applique à toutes les sauces : épicerie zéro déchet, festival zéro déchet, gamme de produits zéro déchet.

J’y vois un effet de mode. C’est tendance, on veut donc attirer les gens qui s’intéressent à la démarche à s’intéresser à tout ce qui entoure le terme.

Mais il reste que ça me trouble un peu. 

Selon moi, on peut faire des produits écologiques, éco responsables, on peut faire des produits qui s’inscrivent dans une démarche zéro déchet, qui nous aident dans notre mode de vie zéro déchet, mais de là à faire un produit zéro déchet, ça ne me semble pas possible. C’est d’ailleurs pour cette raison que vous ne verrez jamais Bateau bateau définir ses produits comme des produits zéro déchet. 😉

Vous en pensez quoi? Pour ou contre l’appellation d’un produit zéro déchet?

Laisser une réponse

Votre adresse courriel ne sera pas visible. Les champs marqués sont obligatoires *