M.eve
Je m’appelle Marie-Ève et c’est moi qui est derrière Bateau bateau. 

Vous pouvez voir ma signature (M.eve) ailleurs que sur votre carte de remerciement dans votre commande. Vous pouvez la voir derrière L’osti d’jeu, Jokes de papa, le nouveau jeu Links (d’ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur mon travail sur Links : www.randolph.ca/lhistoire-de-links)

Et sans les signer, je travaille aussi dans l’ombre de Vérité choc, Le seau de la mort, Le Caméléon pour leur adaptation en version québécoise. Le Randolph, c’est aussi ma famille et j’aime cette entreprise au plus haut point. Je l’ai vu naître et grandir comme Bateau bateau et je suis fière d’en faire partie. Je continue donc de travailler à l’édition de jeux au Randolph à temps partiel, car croyez-le ou non, Bateau bateau est à la base un passe temps!

Voilà mon côté professionnel. Il faut aussi dire que j’ai deux autres petits projets que j’ai vu naître en 2015 et 2016, un garçon et une fille extraordinaires à qui je veux offrir tout l’amour qu’il leur revient et tout le temps qu’il me reste.

Bateau bateau est né d’un désir de privilégier les produits écologiques et bien pensés. J’ai commencé en créant des vêtements évolutifs pour les enfants, afin d’offrir aux parents un vêtement de qualité, fait à la main au Québec et durable dans le temps. Puis, vint le moment où je voulais aussi offrir des articles lavables. J’ai donc suivi la vague zéro déchet en offrant également du papier de toilette en flanelle. En été 2018, j’ai développé un nouveau produit unique au monde qui est aujourd’hui la principale raison d’être de Bateau bateau : des ensembles de 12 et 24 mouchoirs lavables en bambou et coton naturels et organiques, d’une douceur inégalée, qui sont offerts dans une jolie boîte en tissu avec un panier pour « jeter » les sales jusqu’au prochain lavage. Le tout pour favoriser une utilisation facile qui ne brusque pas trop nos habitudes de vie.

En effet, après plusieurs tests pour trouver le tissu à mouchoir parfait, leur nombre, leur taille, la boîte et le panier ont tous été réfléchis pour se rapprocher le plus possible de la façon dont nous consommons les mouchoirs jetables. De ce fait, j’ai pris la décision de ne pas faire de surjet autour de chaque mouchoir pour des raisons écologiques, économiques et aussi pour leur donner un look comparable au papier mouchoir auquel on est habitué. Les mouchoirs sont coupés localement (à Montréal) par des robots pour une coupe précise. Les ensembles sont coupés et cousus près de chez moi (à Laval), par une entreprise-école qui favorise l’insertion sociale. Les ensembles en édition limitée sont coupés et cousus par des grand-maman couturières qui sont fières de contribuer à une offre diversifiée et riche en coups de coeur.